La ferme du Rebusson

L’entreprise « La belle bleue » est installée au cœur de la Dombes depuis février 2017.

Elle propose une production  de spiruline dite «paysanne», commercialisée sous la marque «Spirul’Ain», témoignant ainsi de son fort attachement au territoire. A ce titre elle est également adhérente à la marque Saveurs de l'Ain depuis 2020.

 

La belle bleue est membre de la Fédération des Spiruliniers de France, organisme professionnel qui travaille notamment sur la création d'un cahier des charges pour une production biologique de la spiruline à partir d'intrants locaux. 

La spiruline

Extrait d'un échange téléphonique...

[...
-          Je connaissais « Label rouge » mais pas « Label bleu » !! 

-          Euh… en fait c’est « La belle bleue », au féminin 

-          Ah bon, mais pourquoi ?  En plus votre produit, il est vert !! 

-          Oui mais, c’est en référence à l’ancien nom du « groupe d’algues » auquel appartenait la spiruline, les « algues bleues ». Et oui, vous avez raison, vous voyez effectivement la chlorophylle mais lorsque vous plongez quelques paillettes dans un verre d’eau vous verrez s’exprimer le beau pigment bleu de la spiruline !  ...]

La spiruline est en fait une bactérie, précisément une cyanobactérie ; autrement dit une bactérie qui réalise sa photosynthèse, comme un végétal.
Attention..."bactérie" ne veut pas dire maladie! La spiruline est inoffensive et surtout elle est comestible ! 
Du point de vue du consommateur, il est vrai que cela ne change pas grand chose.  Mais cela permet à des filières peu scrupuleuses d'importer de la spiruline venant de l'autre bout de la planète  en tant qu'algue  marine ... et de mettre un beau logo AB sur les paquets!!
Donc parfois les détails ont de l'importance!!
Enfin, n'étant pas une algue marine, la spiruline ne contient pas d’iode.

En France métropolitaine la production de spiruline se fait sous serre, dans des bassins hors sol qui reproduisent son milieu de vie.

Face aux enjeux liés à la protection de l’environnement et au climat, cette production présente de nombreux avantages : 
- elle est peu gourmande en eau
-elle ne nécessite aucun produit phytosanitaire
- elle n’engendre aucun rejet d’effluent

Comment consommer la spiruline?  

Vous pourrez aisément intégrer la spiruline à votre alimentation courante, à raison de 3 à 5 grammes par jour. Cette quantité, qui équivaut au contenu d’une cuillère à café, est bien sûr à moduler en fonction des besoins de chacun. 
La spiruline est un aliment qui contient des antioxydants, vitamines et minéraux ; elle n’est pas un médicament ! 
Il suffira, pour en tirer tous les bénéfices, de suivre quelques conseils pratiques détaillés ci-après et comme pour votre alimentation au quotidien, de varier le plus possible sa consommation ! 

Quelques conseils pratiques… 

Afin d’augmenter l’absorption du fer contenu dans la spiruline, nous vous conseillons de la consommer avec une source de vitamine C. 
Pour cela, mangez des fruits de saison et de votre région ! (pommes, kiwis, abricots, baies…).
La spiruline se délaiera facilement dans une compote, sans modifier sa saveur ; ses pigments vert et bleu viendront également colorer votre smoothie. 
Et si vous craignez l’odeur ou le goût de la spiruline, il suffit de mettre le contenu de votre cuillère à café directement sur la langue, sans mâcher, et de boire votre verre de jus de fruit par-dessus ! 

Par ailleurs il sera préférable d’éviter la consommation de spiruline : 
- avec les produits riches en tanin (thé noir, café,…) au cours du même repas ; attendre au moins 30 minutes 
- systématiquement avec des produits riches en calcium (fromages, yaourt,…) 

Si vous associez la spiruline avec du riz, sur un risotto par exemple, ajoutez-la après la cuisson, directement dans votre assiette, comme un condiment. 

Plus généralement, il ne faudra jamais chauffer ou cuire la spiruline!